arolla.org sur Facebook nous suivre sur twitter nous suivre sur Google+ Arolla.org sur instagram Arolla.org sur pinterest Christophe Clivaz sur ello
Trekking - Panoramas HD Domaine skiable d'Arolla HD
Trekking - Panoramas Voies d'escalade
Domaine Skiable d'Arolla
Ciel d'Arolla Projet Artitude Recensement de la Flore du Val d'Arolla Sommets du val d'Arolla Géologie du val d'Arolla Glaciers du val d'Arolla Un peu d'histoire Médiathèque Vid\E9os - Cin\E9ma arolla webcam timelapse Infos Arolla et Val d'Arolla Partenaires/liens Club Premium arolla.org? Le Sticker GlobeTrotter Webposte Arolla.org Immo - Location de chalets Boutique d'Arolla on-line arollablabla

XIIème siècle - La seigneurie d'Héroens et les barons de la Tour

Au XIIe siècle, Suen se trouve aux mains des seigneurs de Bex et des sires d'Ayent, comtes de Savoie. Si ces derniers en possédaient la moitié en alleu, d'autres personnages y avaient aussi des droits.

Le chanoine Burckard, doyen de Sion, lèguera au Chapître de Sion l'alleu qu'il possède de sa mère en Val d'Héroens et au mont de Suen.

Clémence de Bex apportera en dot à son époux Aymon Ier de la Tour les droits de sa famille à la seigneurie d'Ayent et d'Héroens.

Frédéric Barberousse et l'Empire germanique au XIIème siècle
Prétentions des Zsaehringen et des comtes de Savoie sur le Valais
En 1157, l'empereur d'Allemagne Frédéric 1er de Hohenstaufen, dit Frédéric Barberousse, accorda au duc Berthold IV de Zsaehringen le droit de transmettre à l'évêque du Valais les attributions de haute suzeraineté. Le duc céda ce droit à Humbert III, comte de Savoie, son beau-frère. Ce privilège donna naissance à de nombreux conflits, qui surgirent dans la suite entre les comtes et les évêques.

Henri VI, roi des Romains, qui gouvernait l'empire pendant que son père, Frédéric Ier Barberousse se dirigeait à la tête d'une armée de croisés vers de lointaines régions où il trouva une mort prématurée, déclarera qu'à l'avenir le comté du Valais relèverait spécialement de l'empire, et que les évêques de Sion recevraient les droits de souveraineté directement de l'empereur.

Vers la fin du XIIème siècle, le chanoine Pierre de Langins (Bex), feudataire de la maison de Savoie, donnera, à Éruens, une terre que le corps cathédral inféodera à Aymon de la Tour.

Malgré ces legs, les Seigneurs de Bex et les sires d'Ayent détiennent et détiendront encore durant le XIIIe siècle la quasi totalité de notre val d'Hérens sous leur pouvoir.

->Dossier complet (utilisateurs enregistrés)

immo.arolla.org
Propulsé par arolla.biz © 2005-2015 Clivaz Christophe, 1986 Arolla

Tous droits réservés

propulsé par arolla.biz website