arolla.org sur Facebook nous suivre sur twitter nous suivre sur Google+ Arolla.org sur tumblr Arolla.org sur pinterest
Trekking - Panoramas HD Domaine skiable d'Arolla HD
Trekking - Panoramas Voies d'escalade
Domaine Skiable d'Arolla
Ciel d'Arolla Recensement de la Flore du Val d'Arolla Sommets du val d'Arolla Géologie du val d'Arolla Glaciers du val d'Arolla Un peu d'histoire Médiathèque Vid\E9os - Cin\E9ma arolla webcam timelapse Infos Arolla et Val d'Arolla Partenaires/liens Club Premium arolla.org? Le Sticker GlobeTrotter Webposte Arolla.org Immo - Location de chalets Boutique d'Arolla on-line arollablabla

Rodolphe, Conrad, le comté du Vallais et le système féodal

Après les bouleversements et les destructions provoqués en Europe par les migrations des peuples - Huns, Alémanes, Burgondes, Ostrogoths, Lombards, Francs, Arabes et autres - qui ont achevé le démantèlement de l'empire romain, Charlemagne est parvenu à rétablir l'ordre dans la paix.

Mais après le démembrement de son empire les guerres reprirent de plus belle, chaque souverain cherchant à s'étendre au détriment du voisin. Un certain nombre de monarques de l'Europe occidentale entourés de leurs conseillers réussirent alors à instaurer un ordre nouveau : la féodalité.

La féodalité
Lorsqu'un souverain voulait accorder à un de ses guerriers ou de ses favoris une marque de sa reconnaissance ou de sa faveur, il lui donnait en usufruit une certaine étendue de terres, ou lui confiait le gouvernement d'une province.

Cet usage, dont l'origine remonte aux premiers chefs barbares, développa la féodalité ou système féodal, qui acheva de se constituer sous les successeurs de Charlemagne.

Les bénéfices, primitivement temporaires, furent insensiblement convertis en propriétés héréditaires et prirent le nom de fiefs... lire la suite

Le deuxième royaume de Bourgogne
En 888, le Valais forma l'un des comtés du nouveau royaume de Bourgogne sur lequel ont régné Rodolphe Ier de Strettlingen, Rodolphe II, qui épouse Berthe, fille du duc d'Allémanie, laquelle gouverna pendant la minorité de Conrad, Rodolphe III.

Sous le règne de Conrad le pacifique, fils de Rodolphe II, les hordes pillardes des Sarrasin et des Hongrois saccagèrent pendant plusieurs années la vallée du Rhône. Installés sur les principaux passages des Alpes, ils ne quittent leurs repaires que pour porter autour d'eux le fer et le feu. Ils détruisent l'église du Bourg-Saint-Pierre et réduisent en cendres l'abbaye de Saint-Maurice. Ils furent enfin contraints d'abandonner les Alpes en 970.

Le roi Conrad mourut en 993. Son fils, Rodolphe III, donna le comté du Vallais, avec tous ses revenus, à Hugues, évêque de Sion, et à ses successeurs (999) depuis la Croix d'Otan (entre Martigny et Vernayaz) jusqu'à la Furka. Le diplôme royal investissait le donataire du titre de comte territorial de ce pays et de la possession du pouvoir souverain.

Dès lors, le comte du Valais sera l’évêque de Sion qui, petit à petit partagera le pouvoir temporel avec la Diète jusqu'en 1798 et la fin de la domination du Haut sur le Bas Valais.

Rodolphe III mourut sans postérité. De par sa volonté, le Royaume de Bourgogne est légué à l'empereur d'Allemagne (1032) Conrad le Salique (990-1039), empereur depuis 1027, par l'intermédiaire de saint Henri II, proche parent de Rodolphe et son protecteur, né en 973, duc de Bavière en 995, empereur de 1002 à 1024.

Le second royaume de Bourgogne avait cessé d'exister, et le comté du Vallais se trouvait réuni à l'empire d'Allemagne.

immo.arolla.org
Propulsé par arolla.biz © 2005-2015 Clivaz Christophe, 1986 Arolla

Tous droits réservés

propulsé par arolla.biz website