arolla.org sur Facebook nous suivre sur twitter nous suivre sur Google+ Arolla.org sur tumblr Arolla.org sur pinterest
Trekking - Panoramas HD Domaine skiable d'Arolla HD
Trekking - Panoramas Voies d'escalade
Domaine Skiable d'Arolla
Ciel d'Arolla Recensement de la Flore du Val d'Arolla Sommets du val d'Arolla Géologie du val d'Arolla Glaciers du val d'Arolla Un peu d'histoire Médiathèque Vid\E9os - Cin\E9ma arolla webcam timelapse Infos Arolla et Val d'Arolla Partenaires/liens Club Premium arolla.org? Le Sticker GlobeTrotter Webposte Arolla.org Immo - Location de chalets Boutique d'Arolla on-line arollablabla

Les premiers peuples, leurs troupeaux et la montagne

Le Val d'Hérens n'ayant été colonisé officiellement qu'à partir du Xe siècle, la découverte de pierres à cupules sur l'alpage de Cotter, d'un poignard de la période du Néolithique à Plan Bertol ainsi que de bracelets du second âge du Fer (La Tène) aux Haudères attestent d'une présence humaine antérieure à l'ère chrétienne, donc d'un processus de peuplement déjà bien amorcé dans l'ensemble de notre région.

De plus, les peuples celtes établis dès 400 ans avant J.-C. dans la vallée du Rhône (Sédunes, Véragres, Ubères) semblant avoir eu davantage d’affinités avec les Salasses du Val d'Aoste qu’avec les Helvètes, le Col Collon aura vraisemblablement été franchi régulièrement à cette époque.

Les Ligures
La parenté linguistique de la région d'Evolène avec le patois du Val d'Aoste laisse penser à une origine commune des premiers occupants avec le peuple alpin protohistorique des Ligures, peuple sans tradition écrite habitant les environs du golfe de Gênes mais qui se serait jadis étendu jusqu'à la mer du Nord, avant d'être repoussé (ou assimilé) par les Celtes jusqu'aux Alpes.

Pour la petite histoire, l'historien romain Florus décrit ainsi le peuple que combattent les Romains lors de la guerre des Ligures (239-173 av. J.-C.) : « Les Ligures, retranchés au fond des Alpes, entre le Var et la Magra, et cachés au milieu de buissons sauvages, étaient plus difficiles à trouver qu'à vaincre. En sécurité dans leurs retraites et par la promptitude à fuir, cette race infatigable et agile, se livrait à l'occasion plutôt au brigandage qu'à la guerre.

Les tribus gallo-celtiques

La race d'Hérens

Si on se base sur quelques hypothèses plus ou moins réalistes émises

par différents chercheurs, l'origine de la race d'Hérens garde une grande

part de mystère :

Les Celtes l'ont-elle importée dans les Alpes?

Ou alors les Ligures?

Est-elle la descendante d'une petite race locale issuedes aurochs du Néolitique?

Cette vache au au manteau uni, châtain clair, noir ou rouge

broutait-elle déjà notre herbe à l'époque des Séduniens ou est-elle

arrivée dans les Alpes suite à la conquête de l'Helvétie par

Arrivés peut-être vers l'an 400 à 250 avant J.-C., les tribus gallo-celtiques - résultant selon toute probabilité de l'émigration de Gaule Celtique - furent les premières peuplades dont l'existence dans la région fut connue.

Polybe, historien grec qui écrivit environ un siècle et demi avant l'ère chrétienne, cite les Ardyens qui faisaient brouter leurs troupeaux dans les montagnes du nord, sur la rive gauche du Rhône, vers les sources.

Les Séduniens

Les Séduniens, dès le temps de J.-C., était le nom du peuple qui s'étendait sur les territoires sis entre Brigue et la Morge.

Ces premiers « valaisans » s'attachèrent bientôt à ces vallons verdoyants et à ces épaisses forêts ou ils avaient fixé leurs demeures. Au sein de cette nature, à la fois sévère, calme et riante, ils menaient une vie libre et sauvage.

les Romains?

Souvent en guerre avec leurs voisins et les hordes barbares qui traversaient leur vallée pour aller se jeter sur la riche et fertile Italie. Ils vivaient du produit de leurs troupeaux, de la chasse et quelques fois... de brigandage!

immo.arolla.org
Propulsé par arolla.biz © 2005-2015 Clivaz Christophe, 1986 Arolla

Tous droits réservés

propulsé par arolla.biz website