arolla.org sur Facebook nous suivre sur twitter nous suivre sur Google+ Arolla.org sur instagram
Trekking - Panoramas Voies d'escalade
Domaine Skiable d'Arolla
Ciel d'Arolla Projet Artitude Histoire d'eau Recensement de la Flore du Val d'Arolla Sommets du val d'Arolla Géologie du val d'Arolla Glaciers du val d'Arolla Un peu d'histoire Médiathèque Vid\E9os - Cin\E9ma arolla webcam timelapse Infos Arolla et Val d'Arolla Partenaires/liens arolla.org? Le Sticker GlobeTrotter Immo - Location de chalets Boutique d'Arolla on-line arollablabla

Glacier du Pigne d'Arolla

Par Reynald Delaloye, géographe à l'université de Fribourg

La couverture glaciaire du versant nord du Pigne d'Arolla a régressé de moitié environ durant le siècle écoulé. Sur les images qui vont suivre et qui retracent cette évolution, de nombreux points sont à observer, à commencer par la face nord (1) proprement dite, celle qui est fréquentée par les alpinistes. Dans cette face haute de 300 m au-dessus de la rimaye, nous avons retenu deux points de repères visibles sur toutes les photos : un très gros bloc de rocher (rond) ainsi qu'un pilier (trait). La couverture glaciaire s'est particulièrement retirée aux environs de 1930 ainsi que dans les années 1990. A l'approche du pied de la face, en avant-plan, se distingue une crête arrondie (2), les Louettes Econdoués. Le névé situé à son sommet (entre les deux traits rouges), permanent dans la première moitié du XX ème siècle, ne l'est plus aujourd'hui. A gauche, dans la face nord-est (3) : la pente de glace ne rejoint plus l'arête aujourd'hui (a); au centre, la roche apparaît de plus en plus bas (b), le point de repère indique la base de l'affleurement rocheux vers 1900; le couloir situé immédiatement à droite (c) s'est lui aussi asséché avec le temps; idem pour les innombrables couloirs à l'approche de la face nord (x); finalement, tout à gauche de cette face nord-est, un sérac (d) apparaissait jusque dans les années 1940. A l'autre extrémité du versant, la face nord-ouest s'est complètement asséchée en l'espace d'une centaine d'années
Vers 1900

Même au début du XXème siècle, la face nord du Pigne d'Arolla (1) n'était pas complètement recouverte de glace. Des rochers affleuraient dans la partie sommitale. Au-dessous, la glace était présente sur toute la largeur de la pente jusqu'au pilier repère (trait). Le névé des Louettes Econdoués (2) était très bien développé. Dans la face nord-est (3), la couverture glaciaire était très importante (a, c, x), un point de repère est placé à la base du dernier rocher affleurant et l'on remarque la présence d'un sérac (d). A noter encore l'enneigement quasi intégral de la face nord-ouest (4).

Vers 1910
Dix ans plus tard, le retrait de la glace semble avoir débuté. Dans la face nord (1), les rochers du sommet sont légèrement mieux dégagés. Le névé des Louettes (2) est légèrement plus petit. Dans la face nord-est (3), le point de repère dans les rochers est situé clairement plus haut que la glace et les couloirs (c, x) se déneigent quelque peu. Il est difficile de dire si les taches sombres au sommet de la pente de glace (a) sont des rochers ou l'ombre de corniches de neige formées sur l'arête. Quelques rochers apparaissent dans la face nord-ouest encore très bien enneigée.
Vers 1920
Cette image datant probablement des années 1920 permet de rendre compte précisément de l'extension glaciaire dans le versant nord du Pigne d'Arolla à cette époque. L'absence de toute trace de neige fraîche dans les rochers est rare. Ceci montre que la photographie a été prise au coeur de l'été après une longue période de beau temps (1921 ?). La couverture de glace est largement établie, mieux même que vers 1910. Au sommet de la pente de glace de la paroi nord-est (a), il est probable que les taches sombres représentent effectivement des rochers sortant de la neige.
Vers 1925
Cette prise de vue aérienne datant des années 1925 offre une vue saisissante de la face nord-ouest du Pigne d'Arolla (4). Sous les rochers très raides du haut de la face, la pente est uniformément recouverte d'une épaisse couche de glace. Quelques rares rochers émergent çà et là.
Vers 1935
Ce cliché datant de la fin des années 1930 relate une drastique diminution de la couverture glaciaire. Si le névé des Louettes Econdoués (2) n'a que peu changé, la glace s'est nettement retirée dans la face nord (1). Le bloc-repère est ici à la limite d'une pente de glace (la zone lisse) qui s'étendait quelques années auparavant jusqu'au pilier latéral (trait). Les couloirs (x) en direction de la face nord-est ne montrent plus que des rochers. Rochers qui apparaissent maintenant clairement aussi près de l'arête (a) ainsi que dans la face nord-ouest (4).
Vers 1940-1945
Malgré la présence de beaucoup de neige fraîche, cette photo du début des années 1940 indique que la fonte de la couverture glaciaire s'est provisoirement arrêtée. Notons pour la dernière fois ici la présence du sérac (d) au bas de la face nord-est.
Vers 1965-1970
Vingt-cinq ans plus tard, une diminution de la couverture glaciaire est à nouveau décelable (a, c, 2, 4). Le sérac (d) a disparu.
Vers 1970-1975
Diminution qui se poursuit les années suivantes (3, 2, 4).
2000
Aujourd'hui, la perte de glace est frappante. Dans la face nord-est (3), le point de repère marquant le rocher le plus bas émergeant de la glace est actuellement une centaine de mètres au-dessus des premiers rochers. La partie centrale du couloir adjacent (c) est dépourvue de glace. Au bas des couloirs plus à droite (x), cinquante mètres de glace ont disparu depuis les années 1970 (tout ce qui est au-dessous du trait jaune). Des rochers commencent à apparaître au milieu de la face nord (flèche), alors que le bloc-repère est nettement distant de la partie encore glacée. Le névé des Louettes Econdoués (2) n'est plus que l'ombre de qu'il a pu être. Quant à la face nord-ouest, elle est devenue presque exclusivement rocheuse...
En élargissant la vision, on aperçoit encore que la pente de glace de la face nord-est est aujourd'hui bien loin de joindre l'arête sommitale (a). La lettre (d) nous rappelle l'emplacement d'un gros sérac jusqu'au milieu du XXème siècle.
immo.arolla.org
Propulsé par arolla.biz © 2005-2018 Clivaz Christophe, 1986 Arolla

Tous droits réservés

propulsé par arolla.biz website